visuel-formation-google-analytics-city-029

Comprendre la collecte de données Google Analytics sans user id.

Avant de commencer, je voulais savoir si vous êtes prêt à transformer votre curiosité en compétence ?
C'est en posant des questions qu'on avance. Et je suis là pour partager, pour vous guider vers ce moment "aha", où tout commence à avoir du sens. Vous voulez savoir comment mes formations sur Google Analytics peuvent s'aligner sur vos objectifs ? Discutons-en.

Comprendre les données fournies par les utilisateurs.

Avant d’aborder les subtilités du dernier changement annoncé par Google, il est nécessaire de définir ce que l’on entend par « données fournies par les utilisateurs ». Il s’agit d’informations que les visiteurs d’un site web ou d’une application mobile choisissent de partager volontairement, telles que leur adresse email, leurs préférences, des retours, des réponses à des enquêtes, etc. Jusqu’à présent, pour collecter ces données dans Google Analytics, il était nécessaire de les associer à un ID utilisateur (user id), une contrainte pour les entreprises particulièrement soucieuses de la vie privée et du principe de minimisation des données.

 

Quel est l’impact de la nouvelle mise à jour de Google Analytics ?

La nouvelle mise à jour de Google Analytics supprime l’obligation d’envoyer un ID utilisateur (user id) avant de récolter les données fournies par les utilisateurs. Qu’est-ce que cela signifie pour les entreprises et les professionnels de l’analyse des données ? Google Analytics utilisera désormais les données fournies par l’exploitant du site web ou de l’application pour créer un ID utilisateur haché et pseudonymisé. Cela marque un pas significatif vers la protection de la vie privée des utilisateurs, tout en permettant des rapports d’utilisateurs transplateformes sophistiqués, une meilleure mesure des conversions et un partage d’audiences plus développé.

Avantages des ID utilisateurs hachés et pseudonymisés.

Les ID utilisateurs hachés et pseudonymisés représentent le juste milieu entre l’analytique approfondie et la vie privée. D’une part, le hachage transforme les données réelles en un ensemble de caractères incompréhensibles, et d’autre part, la pseudonymisation sépare les données des identifiants directs, réduisant ainsi les risques liés au traitement des données personnelles. Cette démarche est en accord avec de nombreuses réglementations sur la vie privée qui prônent la désidentification et la protection des données dès la conception.

Reportings avancés cross-plateformes à la sauce GA4.

La capacité à utiliser des données fournies par les utilisateurs pour améliorer les rapports transplateformes est cruciale. À une époque où les utilisateurs accèdent aux services par le biais de multiples plateformes, comprendre leur parcours est devenu complexe. Avec cette mise à jour de Google, suivre le parcours utilisateur sans empiéter sur leur vie privée est devenu plus accessible. Les reports transplateformes sont inestimables pour les entreprises qui cherchent à comprendre le comportement des utilisateurs à travers leur écosystème digital.

Mesure de conversion améliorée et partage d’audience.

Les marketeurs et les analystes de données s’appuient sur la mesure de la conversion pour évaluer l’efficacité de leurs campagnes. Cette mise à jour facilite une mesure des interactions des utilisateurs qui mènent à des conversions de manière respectueuse de la vie privée. Les capacités de partage d’audience sont également améliorées, permettant un ciblage plus précis des publicités et des contenus sans compromettre les standards de vie privée des utilisateurs.

Demander la suppression des données fournies par les utilisateurs.

Une fonctionnalité supplémentaire de cette mise à jour est la possibilité de demander la suppression des données fournies par les utilisateurs. Cela inclut les données collectées à travers des identifiants standards comme l’ID utilisateur, l’ID client ou l’ID d’instance d’application. Le processus de demande de suppression garantit que les organisations peuvent respecter les droits des personnes concernées, comme stipulé dans diverses lois sur la protection de la vie privée telles que le RGPD et le CCPA.

Application pratique et conformité.

Pour les entreprises, les ramifications de ces mises à jour sont considérables. Elles nécessitent une révision des stratégies de collecte de données en cours, des politiques de confidentialité et des mécanismes de consentement des utilisateurs. La possibilité de collecter des données fournies par les utilisateurs sans IDs explicites impose également des pratiques de gouvernance des données renforcées pour assurer que les IDs pseudonymisés sont correctement gérés au sein du cadre analytique.

En savoir plus sur la collecte des données fournies par les utilisateurs.

Pour approfondir la compréhension des derniers changements et savoir comment s’adapter, Google a mis à disposition des ressources détaillant spécifiquement la collecte des données fournies par les utilisateurs. Vous pouvez trouver des orientations détaillées sur la manière d’implémenter et de tirer parti de ces nouvelles fonctionnalités en visitant la section d’aide de Google Analytics mentionnée en début d’article.

L’espace de l’analytique digitale évolue constamment, avec des préoccupations de plus en plus centrées sur la vie privée. Cette mise à jour de Google Analytics fait partie d’un mouvement plus large vers la création d’un écosystème numérique qui est à la fois riche en enseignements pour les entreprises et respectueux de la vie privée des utilisateurs.

En somme, la dernière mise à jour de Google Analytics représente une évolution vers des pratiques de collecte de données plus respectueuses de la vie privée, sans compromettre pour autant la fonctionnalité et la profondeur des insights fournis par la plateforme. Les entreprises et les professionnels de l’analytique doivent rester proactifs dans la compréhension et la mise en œuvre de ces changements, s’assurant qu’ils restent conformes tout en continuant d’exploiter des données cruciales pour stimuler la croissance et la satisfaction des utilisateurs.

Alors que nous continuons de naviguer à travers ces évolutions, mon blog servira de source d’analyses et de conseils constants. Je vous invite à explorer la gamme complète des capacités de Google Analytics, à considérer les implications de cette mise à jour pour vos opérations et à adopter une approche respectueuse de la vie privée dans l’analytique digitale.

FAQ.

Qu’est-ce que les données fournies par les utilisateurs dans Google Analytics ?
Les données fournies par les utilisateurs désignent toute information qu’un utilisateur partage volontairement sur un site web ou une application, comme les adresses email, les préférences ou les réponses à des sondages.

En quoi consiste la nouvelle mise à jour de Google Analytics concernant ces données ?
La nouvelle mise à jour permet de collecter des données fournies par les utilisateurs sans nécessiter un ID utilisateur explicite. Google Analytics créera désormais un ID utilisateur haché et pseudonymisé à partir de ces données.

Pourquoi le hachage et la pseudonymisation sont-ils importants ?
Le hachage et la pseudonymisation sont importants car ils protègent la vie privée de l’utilisateur en transformant et en séparant les données personnelles des identifiants directs, tout en permettant des analyses utiles.

Comment la mise à jour affecte-t-elle le reporting transplateforme et la mesure des conversions ?
La mise à jour facilite le reporting des utilisateurs transplateforme et offre une méthode plus conforme à la vie privée pour mesurer des conversions, ce qui permet aux entreprises de mieux comprendre le comportement des utilisateurs sans compromettre leur vie privée.

Les entreprises peuvent-elles supprimer les données fournies par les utilisateurs si demandé?
Oui, la nouvelle fonctionnalité de Google Analytics permet aux entreprises de répondre aux demandes de suppression des données fournies par les utilisateurs, conformément à des lois telles que le RGPD et le CCPA.

Retour en haut
Formations Analytics