Quelle différence entre les conversions GA4 et Universal Analytics (GA3) ?

Franck Scandolera

La conversion Google Analytics 4 (GA4) ou Universal Analytics (GA3) représente la même chose.

Google Analytics 4  (GA4) change tout, vraiment tout… Si vous voulez avoir une idée globale de ces changements, je vous invite à lire mon guide sur Google Analytics 4. Dans cet article, nous allons regarder de près l’une des grandes différences entre Universal Analytics et Google Analytics 4, les conversions !

Durant mes formations Analytics, j’ai l’habitude de comparer la conversion au cochonnet dans la pétanque, essayez de jouer sans, c’est beaucoup moins intéressant. Une conversion est la cible à atteindre par vos utilisateurs pour valider un succès pour votre entreprise. En Analytics, les mesures et les données de conversion sont indispensables. Elles représentent les performances de votre site ou de votre application. Déterminer et mesurer les conversions, c’est s’assurer que le site ou l’application contribue à la réussite de votre entreprise, que les utilisateurs réalisent ce que vous entendez d’eux. D’un point de vue statistique, c’est bénéficier de variables dépendantes qu’on pourra analyser pour  prédire les résultats. 

Pourquoi aurait-il plus de conversions dans GA4 que dans GA3 ?

Les conversions dans Universal Analytics sont appelées des objectifs. Il est possible de créer jusqu’à 20 objectifs par vue. Côté Google Analytics 4, il s’agit d’événement de conversion. La limite est de 30 par propriété (les vues n’existent plus dans GA4). Au-delà des intitulés et limites, le but de ces métriques est le même, compter les activités critiques pour votre entreprise. Ce qui les distingue, c’est la façon de configurer et calculer les conversions.

Les objectifs Universal Analytics sont basés sur la session. Ils permettent de compter les sessions qui ont réalisé au moins une fois l’objectif et cela, quel que soit le nombre réel de réalisations. À l’opposé, Google Analytics 4 comptera autant de conversion que d’évènement de conversion réalisé durant la session. GA4 se concentre sur l’activité des utilisateurs, donc si un utilisateur déclenche 10 fois le même événement de conversion dans une session, GA4 reportera les 10 conversions ! Universal n’en reporterait qu’une. De ce fait, le nombre de conversions pourrait être supérieur dans GA4 que dans UA.

Configuration et analyse des conversions simplifiées avec GA4.

Une autre grande différence à noter entre Universal Analytics et Google Analytics 4, c’est la configuration des conversions. Sur Universal Analytics, c’est plutôt simple, il suffit de préciser l’URL de la page cible ou les paramètres d’un événement pour créer un objectif. Néanmoins, en comparaison avec Google Analytics 4, la configuration d’un objectifs est plus complexe. Dans GA4, il suffit de marquer d’un simple clic n’importe quel événement comme une conversion. Quand à la valeur économique des objectifs Universal Analytics, avec GA4, il faut la collecter en tant que paramètre de l’événement de conversion avant d’en faire une métrique personnalisée dans le rapport « événements ».

Maintenant si on regarde du côté des analyses, Universal Analytics permet d’analyser les entonnoirs de conversion sous forme de schéma et de flux. Le flux des objectifs est l’un de mes rapports préférés, un rapport indispensable pour analyser la navigation à l’intérieur d’un entonnoir ou processus. D’ailleurs ce type de rapport est plus compliqué à restituer dans Google Analytics 4 car il faut créer des filtres et segments pour isoler les données d’un processus en particulier. Des filtres qui nous offrent à la fois plus d’amplitude d’analyse, d’autant que GA4 permet l’analyse « à la volée » des données de conversions historiques, contrairement aux objectifs qu’il faut préalablement créer. Les rapports du centre d’analyse GA4 permettent de configurer des entonnoirs de conversion, des flux de chemin et bien d’autres possibilités d’analyses. Pour profiter facilement de cette fabuleuse boite à outils Analytics, il faut avoir pensé un plan de taggage qui facilite la création de filtres des écrans, événements et utilisateurs.

Les conversions représentent la colonne vertébrale de votre performance. Si avec Google Analytics 4 chaque événement peut être une conversion, assurez-vous d’avoir identifier uniquement les événements critiques pour votre business. Ne vous encombrez pas de conversion « utiles » ou « intéressantes ». Pensez macro et micros conversions, pensez tunnel de conversion (haut/milieu/bas), pensez maturité de décision des utilisateurs, pensez comportement de conversion. Dans un prochain article, je parlerais du modèle AIDA qui m’aide à déterminer les KPI d’un site ou d’une APP.