Google Tag Manager – workspaces, les espaces de travail GTM

Franck Scandolera

Les « workspaces »,  les Espaces de travail  Google Tag Manager.

organisation-compte-google-tag-manager-gtm-webanalyste
Qu’est-ce qu’un Espace de Travail ou Workspace ?
Une version est un instantané d’un conteneur et un Espace de Travail ou Workspace est un instantané d’une version. Pour clarifier l’idée, il suffit d’imaginer qu’auparavant dans GTM, il n’y avait qu’un seul Espace de Travail. Chaque intervenant créait, configurait et prévisualisait ses tags dans la même version « en cours » de l’unique Espace de Travail. Lors de la publication de la version, il y avait donc de forts risques de publier des « travaux en cours ».

C’était moins bien avant.
Aujourd’hui, Google Tag Manager vous permet de créer des Espaces de Travail supplémentaires (2 avec GTM standard et illimité avec GTM 360), indépendants et éphémères.

  • Indépendant, car un nouvel Espace permet de créer, de configurer, de prévisualiser et de débugger des balises, variables et déclencheurs en silo, sans affecter les autres espaces, comme le Workspace par Défaut (« Live »). Mais en cas de création de nouvelles versions du conteneur , les Workspaces devront être mis à jour pour rester cohérents avec le Workspace par Défaut (« Live »).
  • Éphémère, car une fois qu’un nouvel Espace est versionné et/ou publié, son contenu est fusionné avec celui de l’Espace par défaut, puis il est supprimé. Ses informations « nom » et « description » documentent la nouvelle version du conteneur. Une suppression qui naturellement libère un nouvel espace de travail. « L’espace est mort ! Vive l’espace ! « .

Les Espaces de travail complémentaires vous permettent donc de configurer, tester et valider en parallèle, un ou plusieurs tags dans un même conteneur.
Maintenant que vous avez la capacité d’isoler votre travail de configuration dans le temps et l’espace, prenez l’habitude d’utiliser vos Espaces de Travail ou Workspaces. Que vous travaillez seul ou à plusieurs sur GTM, l’usage par défaut des Espaces de Travail sera particulièrement utile pour configurer ou tester de nouveau tag, tout en sanctuarisant l’Espace par Défaut, le préservant de toute configuration non testée et validée.
Le but est de garder l’Espace par Defaut (« live ») « ready to publish ». 
Google Tag Manager Standard permet de créer jusqu’à 2 Espaces de Travail. Si tous les Espaces de Travail sont pris, demandez à l’intervenant de terminer, tester et publier sa configuration ou bien de supprimer l’espace occupé pour le libérer.

google-tag-manager-workspaces-workflow-webanalyste

Comment créer un Espace de Travail Google Tag Manager.

Pour créer un nouvel Espace de Travail GTM :

  • Ouvrir le volet des Workspace, en cliquant sur le nom du workspace actif dans la colonne de gauche.
  • Cliquez sur la croix « + » bleue, en haut à droite.
  • Renseignez le nom – si possible qui illustre le type de configuration qui sera réalisé dans l’Espace de Travail.
  • Commentez pour spécifier et expliquer la future configuration et accessoirement la durée estimée de configuration. Utile pour identifier la durée de mobilisation de l’Espace.

Comment supprimer un Espace de Travail Google Tag Manager.

Pour supprimer un nouvel Espace de Travail GTM :

  • Ouvrir le volet des Workspace, en cliquant sur le nom du workspace actif dans la colonne de gauche.
  • Cliquez sur le picto « i » (information) à la fin de la ligne de l’Espace à supprimer pour l’éditer.
  • Une fois le volée d’édition de l’Espace à supprimer ouvert, cliquez sur le picto « 3 points verticaux » en haut à droite, puis cliquez sur « supprimer ».

Comment publier un Espace de Travail Google Tag Manager.

Pour publier un nouvel Espace de Travail GTM :

  • Assurez-vous d’être dans le bon Espace de Travail, en considérant le nom de l’Espace actif dans la colonne de gauche.
  • Puis, cliquez dans le gros bouton rouge en haut à droite !

La publication d’un Espace de Travail, créera une … ? Une quoi ?
Une nouvelle version du conteneur. Mais c’est bien sûr !

Et quel effet cela aura-t-il sur les autres espaces de Travail du conteneur ?
L’obligation de mettre à jour chaque Espace de Travail actif pour le synchroniser avec la nouvelle version du conteneur, autrement dit, le nouvel Espace de Travail par défaut (‘live’).

Et qu’est-ce qui se passe si vous travaillez sur un Espace de Travail qui n’a pas été synchronisé (et qui devrait l’être) ?
Vous perdez le travail que vous aurez fait entre la demande de mise à jour et la mise à jour effective de l’Espace de Travail actif.
Donc quand GTM dit Update, vous updatez !